actualités

JAN
23
2014
ENALP S'implante dans les Pyrénées

Fort de son expérience en tant que fournisseur d'électricité pour plusieurs stations de ski des Alpes, Enalp est fier d'avoir été retenue par Altiservice ( groupe GDF-SUEZ ) pour la fourniture des remontées mécaniques de 4 stations dans les Pyrénées.

En effet, depuis le 1er Novembre 2013, les stations de St Lary Soulan, Guzet, Font Romeu et Artouste vont commencer leur nouvelle saison d'hiver avec une électricité provenant entièrement de sources d'énergie renouvelables. Cette dernière est produite par la Compagnie nationale du Rhône et distribuée exclusivement par Enalp.

JUI
20
2013
ENALP ETEND SON RÉSEAU

ENALP passe de 6 à 23 associés présents en Pays de Savoie, dans l'Ain, l'Isère, et la Drôme ( Eco des Pays de Savoie n° 14 - 5 Avril 2013 )


Avec l'ouverture progressive du marché de l'électri­cité, les entreprises locales de distribution[1] d élec­tricité étaient condamnées à perdre des abonnés. «Des fournisseurs ont pu venir démarcher nos clients avec des offres à tarifs libres. Nous perdions ainsi notre position de monopole sans être en mesure de riposter;puisque nous navons pas le droit d'agir en dehors de nos territoires his­toriques», explique André Moras, directeur des régies de Thônes et Seyssel, mais également président d'Enalp. Quatre ELD (Thônes, Seyssel, Les Houches, Viriay) se sont associées fin 2006 à la Compagnie nationale du Rhône (20 %) et à Cogac (groupe GDF Suez, 14 %) pour créer une filiale de commercialisation, Enalp. Elles viennent de diluer les 66 % de capital qu elles détiennent dans la struc­ture pour louvrir à 17 de leurs homologues de Savoie, Isère, Ain et Drôme. Ces ELD représentent un ensemble de plus de 100 000 clients consommant 1 milliard de kilowattheures (kWh)

UNE QUARANTAINE DE CLIENTS INDUSTRIELS

 À l'origine défensive, la stratégie visait d abord à conserver les clients historiques. Elle est devenue plus offensive. Si elle peut théoriquement agir sur tout le territoire national, Enalp affiche en réalité une vocation plus régionale qui va la conduire à intervenir sur tous les segments de clientèle, du particulier à l'industriel, en fournissant de Y'énergie produite par son actionnaire, la CNR. Aujourd'hui, la société compte une quarantaine de clients industriels comme Mobalpa, la Compagnie des Alpes, les stations du Semnoz et des 7 Laux, l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry... «Ce sont des contrats dune durée de deux à trois ans qui nous permettent de montrer nos compétences car les volumes sont importants et les exigences de service sont fortes», sou­ligne André Moras. S'ajoute une vingtaine de clients parti­culiers qui se sont adressés spontanément à la société. Enalp compte bien développer ce marché domestique sur l'ensemble de la région. Elle se prépare aussi à démarcher les clients (entreprises et professionnels) des tarifs jaune (consommation entre 36 et 250 kilovoltampères - kVA) et vert (plus de 250 kVA) qui devront sortir, à partir de 2016 des tarifs réglementés.

[1] La loi de nationalisation de l'électricité et du gaz de 1946 a maintenu les droits des communes en matière de distribution publique. Les ELD ont poursuivi l'acti­vité sur le périmètre des communes qu'elles représentent.

 

SEP
18
2012
Le nouveau site internet d'Enalp est en ligne
Nouveau site Enalp

Bienvenue à toutes et à tous sur le nouveau site internet d'ENALP


Nouvelle page d'accueil, nouvelles rubriques j'ai souhaité apporter les évolutions nécessaires à notre site afin de mieux répondre à vos exigences et à vos besoins dus au contexte de la loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l'Electricité).

Le nouveau dispositif de l'ARENH (Accès Régulé à l' Electricité Nucléaire Historique) en est raison majeure puisque ENALP pourra désormais inclure dans ses offres une part de l'énergie à un prix fixé par les pouvoirs publics soit 40 Euros par MW/h pour son démarrage au 1er juillet 2011, puis 42 Euros par MW/h à partir du 1 er janvier 2012. Ce nouveau système fera l'objet d'une information constante que vous pouvez d'ores et déjà retrouver dans la rubrique « Actualités ».

ENALP, fait de la proximité, l'écoute et l'accompagnement trois valeurs essentielles dans ses activités au quotidien : une équipe de collaborateurs est présente localement pour vous conseiller dans vos recherches d'optimisation d'énergie.

Plus dynamique, davantage interactif, saisissez l'occasion de parcourir ce nouveau site et n'hésitez pas à prendre contact avec nous. Bonne navigation à toutes et tous !

ENALP, l'énergie partenaire

André MORAS
Président d'ENALP

AOU
16
2010
La loi NOME enfin votée

La loi portant sur une « nouvelle organisation du marché de l’électricité (Nome) » a été adoptée définitivement par le Parlement fin novembre. Néanmoins, le travail de mise en place ne fait que débuter.

Des décrets importants doivent être publiés pour que la loi atteigne son but : faciliter la concurrence sur le marché français. Il s’agit notamment de la définition du prix de l’Accès régulé à l’énergie nucléaire historique (Arenh, c’est-à-dire le prix auquel l’opérateur historique devra vendre une part de sa production nucléaire à ses concurrents). Mais aussi, de la manière dont cet Arenh sera mis en œuvre.

Eric Besson, le tout nouveau ministre de l’Industrie et de l’Energie a d’ailleurs annoncé la mise en place d’une mission d’expertise sur la question du prix de l’Arenh. Paul Champsaur, à l’origine de la loi Nome, sera mandaté pour cette mission d’expertise « concernant le prix de gros de l’électricité nucléaire ».

Les propositions devront « être remises dans un délai de trois mois », a précisé Eric Besson, ajoutant que « l’objectif est simple : maintenir l’avantage compétitif lié au prix de l’énergie nucléaire ». Ce qui signifie que les décrets relatifs à l’Arenh ne seront pas connus avant fin février au mieux ! Dans cette attente, il est prévu que le Tartam (Tarif d’ajustement au marché) soit prorogé jusqu’à la mise en place de l’Arenh.

Vous êtes ici :   Accueil   l  Actualités